Communiqués

Ce mardi 29 mai 2018, la Commune de Wellin a vendu 30 grumes de chêne et 2 grumes d’érable de qualité sur son propre parc à grumes (parc sur lequel sont exposées des grumes de bois de qualité).

Cette initiative individuelle du propriétaire mais aussi du gestionnaire entraîne un mécontentement du secteur, tout d’abord parce que la filière bois wallonne et principalement les scieries feuillues rencontrent des difficultés importantes d’approvisionnement en grumes à l’heure actuelle et que l’objectif avoué des gestionnaires et des vendeurs est de vendre ces bois directement aux trancheurs et mérandiers étrangers pour tenter d’en obtenir un meilleur prix.

D’autre part, parce que, par l’organisation de ce type de vente de bois, le propriétaire et/ou gestionnaire forestier reprend les compétences du secteur de l’exploitation forestière dont une des activités principale est de trier les bois pour en rechercher le meilleur usage en fonction de leur qualité et des différents types de marché. Les exploitants forestiers et exploitants-scieurs valorisent donc au mieux toutes les qualités de bois et non uniquement les plus beaux bois (voire même les plus belles parties d’un bois), ce qui permet aux propriétaires d’obtenir la meilleure valorisation pour tous ses bois.

Vu que les bois étaient abattus et pour éviter une trop grosse dépréciation, les entreprises du secteur ont participé à la vente de ce 29 mai mais prévoient de mener des actions lors de la vente d’automne de la Commune de Wellin.

Environ 107 m³ de grumes ont été vendus ce 29 mai par la Commune de Wellin. Les chênes ont été vendus au prix moyen de 494 €/m³, les érables (échauffés car abattus à une mauvaise période) ont été vendus au prix moyen de 211 €/m³.

Ces prix, qui semblent intéressant au premier abord, doivent toutefois être diminués de façon importante car ils ne tiennent pas compte du volume supplémentaire de purges et de surbilles* (estimées à 73 m³ et qui seront vendues à des prix largement inférieurs) ni de la valeur des houppiers qui font partie des ventes de bois sur pied. Une rapide estimation de la valeur des surbilles et purges (75 €/m³) nous fait penser que les bois ont donc été vendus au prix de 318 €/m³, duquel il faut encore retirer les frais d’exploitation, de transport, de manutention et de gestion de la vente et de l’exploitation des bois (certainement supérieurs à 28 €/m³ dans le cas de la vente de Wellin de ce 29 mai).

A titre de comparaison, 25 chênes de qualité tranchage-déroulage-merrain (selon le catalogue de vente), pour un volume total de 144 m³ (purges, grumes et surbilles) ont été vendus sur pied (donc sans frais d’exploitation pour le propriétaire) au prix d’environ 400 €/m³ le 29 janvier 2018 en Forêt d’Anlier.

Le secteur ne peut accepter que la vente de la Commune de Wellin soit organisée en-dehors de l’expérience pilote souhaitée par le Ministre Collin qui a également chargé l’Office Economique Wallon du Bois de mener une étude de rentabilité objective de ce type de vente de bois sur parc à grumes. Le secteur collaborera à cette étude et reste persuadé que, lorsque l’on tient compte de tous les éléments et non uniquement des prix des grumes placées sur le parc, les ventes de bois sur pied et par lot restent plus intéressantes pour les propriétaires forestiers. Cela aurait plus que probablement été le cas pour les bois vendus par la Commune de Wellin ce 29 mai 2018.

 

*Purges : parties dégradées de la grume présentant des défauts (pourriture, roulure, gélivure, ...) et donc non valorisables.
*Surbilles : parties du fût de l’arbre qui se trouvent au-dessus des premières grosses branches.

Derniers communiqués

1. Approbation du Procès-verbal de la réunion du 19 décembre 20182. Marché du bois3. Crise des épicéas scolytés4. Peste Porcine Africaine5. Préparation ventes de bois du printemps 20196. Profil...
1. Approbation du Procès-verbal de la réunion du 17 octobre 20182. Marché du bois3. Ventes de bois d’automne 20184. Zone Peste Porcine Africaine5. Récolte des épicéas scolytés6. Cotisations au Fond...
Suite à l’interdiction d’accès en forêt dans le sud de la province de Luxembourg pour cause de peste porcine africaine, la Confédération Belge du Bois a lancé une enquête pour estimer l’impact...
1. Approbation du procès-verbal de la réunion du 19 septembre 20182. Marché du bois3. Zone Rouge Peste Porcine Africaine4. Task Force Bois scolytés5. Actions ventes de bois : Wellin et Libramont6....
1. Approbation du Procès-Verbal de la réunion du 22 août 20182. Marché du bois3. Récolte des bois scolytés4. Ventes de bois d’automne 20185. Volumes à vendre en automne 2018 en forêt publique6....

Où acheter du bois ?

Le portail du négoce de bois:

Négoce de bois

Le portail de l'exploitation forestière:

Exploitation forestière

Aller au haut